Thèmes

femme femmes amour homme automne homme

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A ma fille Marie Hélène (4)
· A mon fils Stéphane (2)
· Aimer, amour (25)
· Blanc et noir (54)
· De Tout et de Rien (50)
· Dénuder son corps (28)
· Dialogues (8)
· Divers (51)
· Elles, Elles et Lui. Lui (35)
· Film, Photos, divers général (13)
· Ginette (27)
· Humour (6)
· La beauté en noir et blanc (30)
· Lettres (17)
· Musique (2)
· Noël et Jour de l'An (8)
· Pays, Peintures, Evènements (21)
· Pensée (25)
· Photos de voyages (15)
· Plaisir des yeux (24)
· Poésie (22)
· Poésie Coquine (24)
· Poésie d'amitié (33)
· Poésie d'amour (47)
· Poésie d'Arianne (4)
· Poésie d'auteurs inconnus (44)
· Poésie de Céline Delphin (7)
· Poésie de: Hélène P (helenp.unblog.fr) (4)
· Poésie Loufoque (14)
· Poésie triste (52)
· Pour L... (30)
· Réflexions (17)
· Rouge et noir (43)
· Sensualité et erotisme (94)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· Mont de Vénus
· PLAISIRS SUR TON PUBIS
· Fesses de femmes
· BAISE MOI
· Clitoris

· Vulve
· Femme offerte
· PROVOQUE MOI
· Caresse moi
· Ce soir, baise moi mon amour
· EN MANQUE DE TOI
· Tatoo chinois
· Caresses de femmes
· Deux femmes un homme
· DIALOGUE AMOUREUX

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· ABCDE
· amants
· angeoudemon66
· babethhistoires
· chatalarose
· Corine
· crystal46
· delphineluce
· derniersjours
· fascination58

Voir plus


Statistiques

Date de création : 08.12.2008
Dernière mise à jour : 15.04.2014
946articles


Toutes les femmes que j'ai aimées (Étienne Drapeau)

Publié le 24/04/2011 à 02:52 par bertinolepascalois Tags : femmes amour homme automne
Toutes les femmes que j'ai aimées (Étienne Drapeau)

http://youtu.be/PweU1MtzXOQ 

 

A toutes les femmes que j'ai aimées
Ce soir je vous demande pardon
Car je n'aurai fait que passer
Comme s'envolent les saisons

A toutes les femmes que j'ai aimées
Pour qui j'ai crié ma passion
L'amour n'est pas fait pour durer
Faut pas croire c'que disent les chansons

À toutes les femmes que j'ai aimées
Quand les caresses ne suffisent plus
Devant nos corps désabusés
On a si mal au temps perdu

À toutes les femmes que j'ai aimées
Je n'ai plus pour seul discours
Que quelques mots dépareillés
Qu'on appelle une chanson d'amour

À toutes les femmes que j'ai aimées
Un soir d'automne ou en été
Pour une vie ou un frisson
Ce soir, je vous demande pardon

Pardon d' n' pas avoir été
Un homme assez fort pour aimer
J'en perd mes rêves et la raison
Ce soir je vous demande pardon

À toutes les femmes que j'ai aimées
Si je pouvais reculer le temps
Est-ce que je changerais mon passé
Ferais-je les choses différemment

À toutes les femmes que j'ai aimées
Si vraiment l'amour existait
Je ne ferais pas que le chanter
Je le vivrais

À toutes les femmes que j'ai aimées
Un soir d'automne ou en été
Pour une vie ou un frisson
Ce soir, je vous demande pardon

Pardon d' n' pas avoir été
Un homme assez fort pour aimer
J'en perd mes rêves et la raison
Ce soir je vous demande pardon



Commentaires (1)

sylvestree le 06/05/2011
j ecrirais des himne a l amour
a perdre la raison
et je demande pardon
de trop vous aimée femmes
bisouss merci de lire mes simple poemes bisous t aime fortttttttttttttttt laura
http://sylvestree.centerblog.net


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Deux blogs pour me lire
Bonjour fidèle lecteur. Vous pouvez désormais me lire et écrire vos commentaires sur les adresses suivantes: bertinolepascalois.centerblog.net(placé  par CenterBlog sous
Sur ton Île
  Je suis là sur cette plage de sable blanc Contemplant les jonques et bateaux Qui tanguent au rythme d’un berceau Sur toile de montagne aux verdâtres flancs   De toi sir
Apprends-moi
  Apprends moi maintenant à chanter la vie Ce bonheur qui nous donne l'envie De recommencer, de me mettre en partance De gommer les tristes heures de mon existence A
Ta beautée
  Peu de mot, j'en ai pour décrire ta beauté… J’erre dans le monde de verve, pour te chanter… Mais toujours et encore les mots me sont trop peu Comme les matins roses qu'
Tes yeux d'émeraude
  Tes yeux d’émeraude tendre dans leur vierge splendeur ont noyé mon regard au fond de leur langueur Le ciel qui en émane papillotant d'amour abîme en mes prunelles leur
forum